Des origines bénédictines

1555 - 1792

Fondé en 1555 par Antoinette de Bourbon, épouse de Claude de Lorraine, premier duc de Guise, l'actuel couvent dit des annonciades célestes, est alors un prieuré de bénédictines appelé Notre-Dame de la Pitié.

Ayant donné son nom à la rue éponyme qui le relie au centre historique de Joinville, ce prieuré est rattaché à une abbaye royale de Reims.

Des bâtiments de la Renaissance il ne reste rien ou presque car un terrible incendie ravagea le monastère en 1756. L'ensemble est reconstruit à partir de 1760.

C'est en grande partie cette construction d'architecture classique sobre que l'on admire aujourd'hui : escalier monumental, réfectoire, pièce à pilier central, façades principales...

La Révolution française achèvera cette première période qui aura duré plus de deux siècles.

 

Entre 1790 et 1792 les sœurs bénédictines quittent les lieux.

Couvent des annonciades célestes - 22, avenue Irma Masson - 52 300 JOINVILLE

Téléphone : 06 58 96 88 70

© Photos / Mar.One.paris