Les annonciades célestes

1840 - 1975

C'est en 1840 qu'une congrégation de sœurs annonciades célestes achète le monastère de la Pitié à Joinville pour s'y installer.

Si des annonciades célestes sont présentes sous l'Ancien Régime dans la cité (le monastère était situé à proximité de l'actuelle rue Aristide Briand), cette communauté vient de Saint-Denis (région parisienne) où elle a été fondée en 1629. Parvenant à traverser la Révolution française, elle cherche un lieu plus vaste et pour cela s'établit à Joinville en 1840.

L'arrivée se fait à une période plus favorable au retour des ordres religieux. Si les bâtiments sont encore en partie debout, ils sont dégradés d'une part, et à adapter à un nouvel ordre religieux d'autre part.

Ainsi, une période de grands travaux débute rapidement pour l'emménagement de la communauté en ces lieux. Aménagement d'une chapelle (l'abbatiale étant détruite), rénovation des cellules, construction d'un oratoire, d'une infirmerie...

Les annonciades célestes resteront 135 ans en ces lieux. De leur présence, les bâtiments conservent les traces matérielles aujourd'hui tandis que la population garde un souvenir de ce monastère clos et peu accessible, mais familier.

Appelé de manière populaire "couvent des annonciades célestes", le statut de recluses des sœurs plaide en réalité pour l'appellation de monastère mais la popularité du nom était tel qu'il est resté.

Couvent des annonciades célestes - 22, avenue Irma Masson - 52 300 JOINVILLE

Téléphone : 06 58 96 88 70

© Photos / Mar.One.paris